Pourquoi commander des bières chez un microbrasseur ?

passion bière

D’ordinaire, le commun des mortels est habitué à choisir dans des bars des marques populaires et industrielles (Heineken, Guinness, Kronenbourg, Leffe). Dans ces lieux de joie et de bonne humeur, se côtoient les plus grands noms de l’industrie de la bière, au détriment des brasseries locales, ou encore de celles communément appelées “micro-brasseries”. Ce terme usuel s’entend de plus en plus, du fait que chaque mois se lancent de nouveaux amateurs de houblon dans l’aventure de la brasserie…

 

Ce terme est utilisé essentiellement pour désigner une brasserie ne produisant pas plus d’une centaine d’hectolitres de la fameuse boisson chaque année. Désormais, ce terme est également accolé aux petites brasseries artisanales. Ces dernières conçoivent leur propre boisson fermentée et la mettent en vente elles-mêmes (sans solliciter un distributeur quelconque). Cette pratique est en vogue, au plus grand plaisir des amateurs de boisson houblonnée. Elle semble également attirer dans le monde de la zythologie de nouveaux adeptes. Mais d’où vient le succès de cette boisson artisanale et le plus souvent locale, souvent décrite comme la plus authentique pour certains ? Pourquoi est-il intéressant aujourd’hui de commander ses bouteilles chez un microbrasseur et plus seulement en grande surface ?

 

Une divine fraîcheur

 

Quel que soit le consommateur à qui vous le demanderez, vous aurez sûrement toujours la même réponse : en commandant une pression en bar ou dans une micro-brasserie, elle sera extrêmement savoureuse et fraîche. Commandée, voire dégustée sur place, elle ne subit pas la perte de saveur souvent constatée sur les bouteilles vendues en grande surface. Ceci est remarquable par une simple raison : en fonction du temps passé en rayon, les bouteilles de boisson fermentée perdent plus au moins l’arôme du houblon, ce qui occasionne une grande perte de fraîcheur. Cette dernière est causée par une exposition à l’air, à la lumière ou encore par une mauvaise condition d’entreposage, ce qui aura tendance à oxyder la bière et lui procurer un goût proche du carton mouillé, ce qui n’est pas réellement l’effet recherché par le consommateur de bière.

 

Plus vraiment fraîche et étant victime d’une importante perte de goût, celui que l’on trouve justement dans la pression de micro-brasserie, tout juste sortie de son fût, et conservant encore l’ensemble de son goût et de sa fraîcheur inimitable. Les grands consommateurs auront une nette préférence pour une pression de microbrasseur, beaucoup plus savoureuse et épicée dès qu’ils voudront passer un moment de détente en compagnie d’une boisson fraîche. Conservées dans un fût de chêne généralement, l’oxygène que l’on retrouve dans les bouteilles n’est point présent. La pression d’un brasseur local conserve l’ensemble de sa saveur et de sa fraîcheur originelle, de quoi faire saliver toutes les papilles ! Surtout si elle est servie juste après sa fabrication !

 

De l’originalité, de la créativité et une certaine liberté commerciale !

 

Chez un brasseur local, attendez-vous à goûter à une boisson arrogante, qui ose l’inattendu, avec une recette originale et une conception différente, un ou plusieurs ingrédients supplémentaires, locaux et atypiques. Cette boisson n’est pas juste destinée à être vendue, elle raconte l’histoire de la micro-brasserie, et a sa propre identité et n’attend qu’à être consommée et appréciée par le consommateur. Elle confectionnée de manière traditionnelle et artisanale (voire avec amour pour certains), et entre en totale contradiction avec les boissons classiques et purement commerciales, telles que Heineken se fournissant en houblon au même endroit sans s’inquiéter de la qualité, alors que le brasseur local va sans cesse changer de fournisseur, tester de nouvelles recettes, et essayer de se rapprocher du graal du zythologue ! La microbrasserie a le mérite d’avoir assez souvent un concept original chaque année, vous ne retrouverez pas le même goût chaque année, il pourra alors être suivant l’année plus épicé, plus doux, avec une liste d’ingrédients plus ou moins longue : il y en a pour tous les goûts. Chaque année a sa nouvelle cuvée, unique, ce qui lui donne un charme particulier.

 

A chaque gorgée se crée la surprise, et c’est exactement ce qui plaît aux réels connaisseurs de houblon. Dans une brasserie locale, il faut prendre autant de verres qu’il n’y a de personnes présentes, ne serait-ce que pour que l’ensemble des personnes puissent goûter chaque bouteille, même pour une seule et même cuvée. Comme les dosages de levures sont faits main, on retrouvera un goût plus alcoolisé dans une certaine bouteille au détriment d’une autre. La cuve n’est pas toujours lavée entre chaque test de production, ce qui a l’avantage de renforcer le goût et la création d’une boisson mythique. Il se peut alors que l’on retrouve quelques résidus de saveurs supplémentaires. Rien qu’en posant ses lèvres sur le verre et en goûtant le produit, on découvre toute l’histoire et le travail réalisé par la micro-brasserie, tout au long de la dégustation du produit.

 

Cette boisson locale, qu’elle soit consommée directement sur place ou emportée chez soi pour une dégustation, est un produit expérimental, à mettre en main de chaque connaisseur. Son goût est unique et authentique. Ces bières sont différentes tant par le goût que par la grande variété des ingrédients savoureux et sans équivoque. La majorité des micro-brasseries sont tenues par des personnes à l’écoute, voire familières de leurs consommateurs réguliers et elles conçoivent en conséquence des bières à l’image de leurs clients.

 

Des bières teintées d’originalité

 

Chaque année de nombreuses micro-brasseries se font connaître à travers le monde. Rien que dans l’Hexagone étaient recensées plus de 500 micro-brasseries en 2013. L’originalité que l’on prête aux bières brassées localement réside principalement dans la présence d’ingrédients spécifiques et atypiques, ajoutés aux ingrédients de base (houblon, malt, eau et levures), mais également à l’optimisation des conditions de conservation.

 

Par la puissance des microbrasseries, des bières anciennes sont redonnées au goût du jour, tandis que d’autres sont revisitées, alors que chaque années sont créées de nouvelles bières dans ces brasseries locales. Elles sont de plus en plus originales et sophistiquées, entre les bières au chanvre, les bières bretonnes à partir de sarrasin ou d’algues, ou encore les bières artisanales faites à partir… de bactéries vaginales ! Les microbrasseries rivalisent d’originalité et sortent chaque année, des bières toujours plus créatives, avec une variété de goût toujours inimitable !

 

Des variétés qui se font connaître

 

En Amérique du Nord, surtout au Canada et dans le territoire québecois, les microbrasseries semblent être très apprécées. A tout hasard, ” Kruhnen “, une microbrasserie québécoise, propose des bières brassées aux herbes et au goût assez sec. Les ingrédients principaux sont aussi variés qu’originaux : coriandre, agrumes, bananes ou autres herbes sont mélangées aux ingrédients basiques pour la confection de leurs bières.

 

En France, du côté de Nantes, la microbrasserie nommée “Les Bières de Charlotte”, produit des bières locales à partir de différentes épices, et d’un parfum au doux goût caramélisé. Très souvent, les brasseries locales confectionnent leurs bières suivant la saison et les ingrédients disponibles, ce qui nous donne des bières de saison.

 

Il vous est également possible de devenir votre propre microbrasserie en achetant un kit de brasserie maison !

 

Une construction www.nelg.fr