Brasser sa bière

Brasser sa propre bière à la maison : voici comment procéder 🙂

 

Boisson très populaire et très appréciée du public, la bière est toujours présente lors des soirées arrosées entre amis, lors des afterworks entre collègues ou encore dans la plupart des événements. Alors que le marché est de plus en plus inondé par les bières industrielles généralement pasteurisées et au goût standardisé, de nombreux amateurs préfèrent se tourner vers une bière plus artisanale. Pour ces derniers, la bière fabriquée à la maison présente une saveur plus authentique, une meilleure qualité et représente un bon investissement, entre autres avantages. Pourquoi fabriquer votre propre bière ? Comment faut-il s’y prendre afin d’obtenir de la bière artisanale d’une excellente qualité ? Le présent article vous explique tout ce que vous devez savoir afin de brasser votre première bière maison.

Pourquoi fabriquer sa bière maison ?

La bière que l’on fait soi-même est toujours la meilleure du monde. Et la bière artisanale a meilleur goût que la bière industrielle. Là-dessus, les brasseurs sont unanimes. Outre la satisfaction personnelle que cela procure, brasser sa bière soi-même recèle de nombreux avantages. En voici quelques un :

· La garantie d’une meilleure qualité et d’un meilleur goût.

Puisqu’elles sont destinées à la consommation massive et produites dans le but d’inciter les consommateurs à boire de grandes quantités, la plupart des bières commerciales ont des ingrédients réduits et présentent une densité proche à celle de l’eau. Les fabricants de bières artisanales, par contre, ont la possibilité de perfectionner leur recette et de contrôler le dosage de chaque ingrédient afin d’obtenir une bière de meilleure qualité. Ainsi, il y a plus de chance qu’une bière artisanale ait meilleur goût qu’une bière commerciale. En produisant votre propre bière, vous affinerez le goût jusqu’à parvenir à celui qui vous conviendra le mieux.

· Brasser votre propre bière vous fait réaliser des économies.

Si votre objectif est d’allier haute qualité de bière et bon prix, il n’y a pas mieux que de brasser votre propre bière. Certes, cela implique l’acquisition de matériel et d’ingrédients de base, mais cet investissement est très vite rentabilisé. Pour l’acquisition d’un premier kit de brassage, vous dépenserez en moyenne 6,60 euros, ce qui vous fournira des bouteilles de bière 33 cl au prix unitaire de 0,70 euros au lieu d’environ 1,60 euros en magasin. Ainsi, le brassage de votre propre bière pourrait vous éviter les coûts surajoutés et vous permettre de réaliser des économies significatives si vous souhaitez vendre de la bière en ligne.

Comment fabriquer sa bière maison ? Comment brasser sa bière maison ?

 

Bien, essayons maintenant de voir de plus près le processus de brassage. Afin de brasser sa bière, les ingrédients suivants sont nécessaires.

· Ingrédients

– Du malte : c’est de l’orge la plupart du temps, mais également du seigle trempé et séché par un malteur ou du blé.

– De la levure : c’est un micro-organisme qui produit la fermentation, la transformation du sucre en alcool.

– Du houblon : cette plante dispose d’un cône qui permet d’amériser la bière et de la parfumer.

– De l’eau : c’est le liquide idéal pour rassembler tous ces ingrédients.

Une fois tous les ingrédients réunis, le brasseur peut alors procéder au brassage proprement dit en respectant quelques étapes.

· Préparation

– Le concassage : cela consiste à réaliser une mouture, à casser le malt afin d’accéder aux sucres (amidon) de la céréale.

– L’infusion : il s’agit à cette étape de liquéfier dans de l’eau chaude les sucres du malt. On obtient alors un mélange eau + malte appelé la maische.

– Le filtrage : à cette étape, il faut séparer la drêche (les grains) du moût (le jus de céréale)

– Le bouillissage : cela consiste à donner l’amertume à la bière et la parfumer avec le houblon.

– Le refroidissement : faire refroidir rapidement le jus sucré permet de protéger la boisson des contaminations extérieures.

– La fermentation : il s’agit ici d’introduire les levures dans le moût et d’attendre minimum deux semaines. – L’embouteillage : cette dernière étape consiste à mettre la boisson dans des bouteilles. Avec un soupçon de sucre préalablement introduit dans la bouteille, vous obtenez de la bière pétillante.

brasser sa bière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour naviguer sur notre site il faut accepter nos politiques en matière de cookies et avoir + de 18 ans

En poursuivant la navigation vers le site Internet de Beer Discover vous acceptez notre politique concernant l’utilisation de robots et traceurs sur notre site à des fins marketing et d’amélioration du site internet et du service client. Vous certifiez également être majeur (avoir + de 18 ans) et avez pleinement conscience que la vente d’alcool est interdite au mineures en France.